EVOLECO-νϕ

EVOlution à Long-terme des Ecosystèmes CÔtier – NUtriments, PHYtoplancton et forçages associés

Contexte et questions de recherche

Le projet s’intéresse à l’étude de l’évolution à long terme (échelle décennale à pluri-décennale) des écosystèmes côtiers. Les compartiments cibles sont les nutriments et le phytoplancton, compartiments fortement impliqués dans le fonctionnement biogéochimique et écologique des écosystèmes. Ces compartiments seront étudiés à travers leurs concentrations, rapports, limitation et limitation potentielle, saisonnalité (nutriment) et leur biomasse et diversité fonctionnelle (phytoplancton). L’étude de l’évolution à long terme de ces compartiments sera faite sur ces paramètres ainsi que sur leur saisonnalité. Au-delà d’un constat d’évolution à long terme (tendance, cycle, rupture), le projet cherchera surtout à détecter, voire quantifier l’influence des forçages sur l’évolution de ces compartiments. Les forçages considérés sont les forçages à large échelle (climat) ou à échelle locale (météorologie, fonctionnement interne des écosystèmes, apports externes), qu’ils soient d’origine naturelle ou anthropique.

L’origine des nutriments azotés actuellement présents dans les écosystèmes sera également étudiée afin de caractériser le fonctionnement actuel des écosystèmes.

Questions de recherche :

  • Quelle est l’évolution à long terme des nutriments dans les écosystèmes côtiers et quels en sont les forçages (climat, apports externes, fonctionnement interne) ?
  • Quelle est l’origine des nutriments actuellement présents dans les écosystèmes côtiers ?
  • Quelle est l’évolution à long terme de la biomasse et de la diversité fonctionnelle du phytoplancton dans les écosystèmes côtiers et quels en sont les forçages (climat, apports externes, fonctionnement interne) ?
  • Quelles sont les interactions entre forçages, nutriments et phytoplancton (biomasse et diversité fonctionnelle) dans les écosystèmes côtiers ?
  • Existe-t-il une typologie d’évolution des écosystèmes côtiers au regard des nutriments et du phytoplancton (biomasse et diversité fonctionnelle) ? Quels en sont les forçages caractéristiques ?

Le projet s’appuie fortement sur les SNO SOMLIT et PHYTOBS ainsi que sur des réseaux régionaux et locaux.

Durée

2019-2021

Porteur

Nicolas Savoye (Université de Bordeaux ; UMR EPOC)

Participants

Prénom

Nom

qualité

spécialité

Isabelle

Auby

CR

écologie

Elsa

Breton

ingénieur

écologie du phytoplancton/biostatistiques

Thierry

Cariou

ingénieur

chimie marine

Pascal

Claquin

PR

ecophysiologie

Pascal

Conan

MCU

biogéochimie

Valérie

David

MCU

Ecologie. Traitement numérique

Yolanda

Del Amo

MCU

Ecologie Phytoplancton, nutriments

Juliette

Fauchot

MCU

écologje/écophysiologie

Morgane

Gallinari

ingénieur

biogéochimie

Eric

Goberville

MCU

écologie numérique

Francis

Gohin

CR

télédétection

Tania

Hernandez Farinas

CR

écologie

Cécile

Klein

MCU

Ecologie Phytoplancton

Yoann

Le Merrer

ingénieur

chimie des nutriments

Arnaud

Lheureux

doctorant

écologie

Florence

Ménet-Nédélec

CR

chimie marine

Christophe

Migon

MCU

biogéochimie

Laure

Mousseau

MCU

écologie

Olivier

Ragueneau

DR

biogéochimie

Patrick

Raimbault

DR

biogéochimie

Fabienne

Rigaut-Jalabert

ingénieur

écologie phytoplancton

Peggy

Rimmelin-Maury

ingénieur

biogéochimie

Pierre-Guy

Sauriau

CR

écologie

Nicolas

Savoye

CNAP

biogéochimie

Mathilde

Schapira

CR

écologie

Laurent

Seuront

DR

Ecologie planctonique/Ecologie numérique

Nathalie

Simon

MCU

écologie phytoplancton

Dominique

Soudant

ingénieur

Biostatistiques

Financement

LEFE-CYBER