DYNALIT

Dynamique du littoral et du trait de côte

Présentation

En réponse à la sensibilité des littoraux face aux aléas naturels et anthropiques, DYNALIT permet, au travers ces observations, de quantifier les évolutions du littoral et de comprendre les processus qui sont à l'origine des changements morphodynamiques littoraux

Objectifs

Comprendre les processus d'échanges sédimentaires, d'érosion et de régénération des systèmes littoraux ; Analyser la dynamique de retrait et d'ablation pour identifier les processus responsables ; Comprendre la dynamique des dépôts, transferts et de la circulation estuarienne

Missions

Gérer sur le long terme l'acquisition, la collecte et la mise en cohérence des données métrologiques de qualité

Description

Date de création

1990

1re mesure

1936 pour les données de trait de côte par photo interprétation & 1999 pour les autres variables

Coordination

Bruno Castelle & Lucie Cocquempot

Partenariats

42 partenaires : Association Vie Océane ; Centre européen de recherche et d’enseignement des géosciences de l’environnement (CEREGE) ; Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) ; Conservatoire national des arts et des métiers (CNAM) ; Centre national d’études spatiales (CNES) ; CNRS ; Commune de Pleubian ; Centre permanent d’initiatives pour l’environnement Côte Basque ; Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement de la Réunion ; Communauté d’agglomération du centre de la Martinique (CACEM) ; École des mines de Nantes ; École pratique des hautes études (EPHE) ; Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) ; Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (IFSTTAR) ; Institut de physique du globe de Paris (IPGP) ; Institut de recherche pour le développement (IRD) ; Institut de radioprotection et de sureté nucléaire (IRSN) ; Institut universitaire européen de la mer (IUEM) ; France énergie marine (FEM) ; Fondation de France ; Groupe Gladys ; Labex mer ; Laboratoire d'océanologie et de géosciences ; Ministère de la transition écologique et solidaire ; Région Bretagne ; Région Normandie ; Université d'Angers ; Université des Antilles ; Université Aix-Marseille ; Université de Bordeaux ; Université de Bretagne occidentale (UBO) ; Université de Caen (UNICAEN) ; Université de la Côte d'opale ; Université de Guyane ; Université du Havre ; Université de Lille ; Université de Montpellier ; Université de Nantes ; Université de Pau et des pays de l'Adour ; Université de La Rochelle ; Université de la Réunion ; Université de Rouen

Vue aérienne du site de suivi du Truc Vert, Gironde © Bruno Castelle, CNRS

Intérêt scientifique

Problématique scientifique

Améliorer la connaissance des réponses de la morphologie des littoraux dans différents contextes de forçages météo-marins ; Analyser l'importance des facteurs anthropiques et naturels de la dynamique littorale ; Comprendre les interactions existantes entre les processus hydrodynamiques et morphologiques associés à la dynamique du littoral ; Mesurer la cinématique des environnements littoraux et du trait de côte

Enjeux

Climat ; Politiques publiques ; Stratégie de gestion des risques naturels

Thématiques associées

Climatologie ; Géomatique ; Géomorphologie littorale ; Géophysique ; Hydrodynamique ; Hydrologie ; Météorologie ; Sédimentologie ; Télédétection

Milieu étudié

Eaux de surface continentales ; Habitats côtiers

Champ d'action

Littoral métropolitain

Sites d'études

29 sites d'études répartis sur l'ensemble du littoral métropolitain et d'outre-mer

Variables mesurées

Caractéristiques des vagues ; Courant ; Élévation du sol émergé ou immergé ; Matière en suspension ; Niveau d’eau ; Position du trait de côte

Fréquence d'acquisition

Varie en fonction des paramètres et des sites. En temps réel pour certaines données issues des bouées automatisées. Entre 5 à 10 minutes pour les données hautes fréquences (mesures de paramètres physico-chimiques de l'eau : salinité, turbidité, etc.) et entre 1 à 2 fois par an pour les mesures basses fréquences (mesures topo-bathymétriques, relevés altimétriques, etc.). Une fois par mois pour les profils de plages

Accès

Scanner laser terrestre utilisé pour quantifier l'évolution topographique sur la plage de Porsmilin, Finistère © Marion Jaund, Pôle image et instruments de l'IUEM

Procédure d'accès aux données

Site web

application/pdf Fiche identité - DYNALIT.pdf